Les plénières

FINAL-FRENCH-CPATH-2015-Logo-MEDIUM

La promotion de changements systémiques – La réalité terrain

Vendredi 2 octobre 2015 8h30 – 10h30

Le changement systémique se définit comme «le processus intentionnel visant à modifier le statu quo en déplaçant et en réalignant la forme et la fonction d’un système ciblé» (Foster-Fishman, Nowell & Yang, 2007). Cette plénière présente des initiatives de changements systémiques qui visent à améliorer la santé et le bien-être des personnes trans et des collectivités dans quatre provinces. Les panélistes parleront d’ initiatives de changements systémiques auxquelles ils ont participé, dans des domaines tels que la politique, le développement de programmes et la prestation de services, ainsi que les intersections entre les droits de la personne et la santé.

Objectifs du panel:

  1. présenter le travail de changement systémique en cours au niveau provincial
  2. permettre aux participants de s’informer au sujet des modèles et des approches de changements systémiques qui peuvent s’avérer utiles dans leurs propres contextes
  3. développer une compréhension des facteurs contribuant à la réussite, aux défis, aux contraintes et aux opportunités, ainsi que les stratégies concrètes qui ont contribué à l’évolution des changements systémiques en ce qui concerne la santé et le bien-être des personnes trans.

Modérateur-trice :

Devon MacFarlane, MA, Président du Conseil d’Administration du CPATH, directeur du Développement communautaire et du Service d’intégration, Direction de la santé, Nanaimo, Colombie-Britannique

Conférencier-ère-s :

Gabrielle Bouchard, Coordinatrice du soutien aux pairs et de la revendication trans, Centre de lutte contre l’oppression des genres, Université Concordia, Montréal, Québec;

Arden Krystal, MHA, RN, Chef des opérations, Provincial Health Services Authority, Vancouver, Colombie- Britannique;

Dr. Reese Malone, DHS, MPH, CSE, CST, Coordinateur à l’éducation, Rainbow Resource Centre, Winnipeg. Manitoba;

Cybelle Rieber, MEd, Coordinatrice, prideHealth, Nova Scotia Health Authority, Halifax, Nouvelle-Écosse

Intégrer des déterminants de la santé dans la pratique

Samedi 3 octobre 9h – 10h30

Avec l’Association mondiale des professionnels en santé des personnes transgenres (WPATH) exhortant là dé-psychopathologisation de la variance du genre (2010) et l’acceptation des standards de soins v.7 (2011), l’intention et la portée de la santé trans* se transforment dans le monde entier. Bien que les aspects «physiques» de la transition (hormones, chirurgies, soins médicaux primaires, etc.) continuent d’occuper une place centrale, les intersections des déterminants de la santé et de la santé trans* deviennent un point d’intérêt de plus en plus prépondérant (Standards de soins de la CPATH). Les déterminants de la santé trans* comprennent, mais ne sont pas limités, aux revenus et à la distribution, l’éducation, le chômage, la sécurité d’emploi et les conditions de travail, le développement de la petite enfance, l’insécurité alimentaire, le logement, l’exclusion sociale, les réseaux de sécurité sociale, les services de santé, l’expérience immigrante, le statut autochtone, la race / l’ethnicité et l’invalidité.

Objectifs du panel:

  1. Développer une prise de conscience et une compréhension des déterminants de la santé par rapport à la santé des personnes trans*
  2. Identifier les moyens d’intégrer les déterminants de la santé dans la pratique quotidienne
  3. À partir d’une approche axée sur les déterminants de la santé, fournir un cadre permettant de guider les projets qui visent l’adaptation des programmes et des services institutionnels dans le but de répondre aux besoins des personnes qui se définissent comme trans * ainsi que leurs proches
  4. Identifier les opportunités de collaboration pour combler les lacunes dans les services et les politiques dans de nombreux contextes (les déterminants de la santé diffèrent selon les contextes).

Modérateur-trice :

Devon MacFarlane, MA, Président du Conseil d’Administration du CPATH, directeur du Développement communautaire et du Service d’intégration, Direction de la santé, Nanaimo, Colombie-Britannique

Conférencier-ère-s :

Dr. Adrian Edgar, MD, CCFP, directeur médical, Clinic 554, Frédéricton, Nouvelle-Écosse;

Yasmeen Persad, facilitatrice en éducation et formation, le centre communautaire 519, Toronto, Ontario

De la recherche à la pratique à la recherche :
Intégrer les recherches émergentes fondées sur des données probantes dans la pratique en santé trans

Dimanche 4 octobre 11h – 12h30

Cette table ronde comprendra des chercheurs et des professionnels de la santé:

  1. Explorer les défis et les tensions inhérents à la recherche fondée sur des données probantes pour une population très diversifiée et difficile à atteindre (engager les personnes trans dans la recherche et/ou diriger la recherche), y compris les défis de l’intégration et de la situation des identités trans au sein de la recherche générale en santé: combattre la réalité de l’effacement de cette population dans la recherche générale en santé.
  2. Mettre en évidence des techniques efficaces pour traduire la recherche en pratique (en gardant à l’esprit les défis pour les cliniciens qui ne rencontrent que quelques personnes trans vs ceux des grands centres qui sont plus à même de développer une pratique spécialisée en santé des personnes trans).
  3. Explorer les processus et les systèmes qui soutiennent et permettent aux chercheurs et cliniciens d’interagir et de travailler ensemble pour formuler et encadrer les questions de recherche les plus pertinentes pour la pratique clinique.

Conférencier-ère-s :

Dre Mary Bryson, PhD, Directrice et professeure, Institute for Gender, Race, Sexuality and Social Justice, Université de la Colombie-Britannique, Vancouver, Colombie-Britannique;

Greyson Jones, étudiant au doctorat, Université Dalhousie, Halifax, Nouvelle-Écosse;

Françoise Susset, MA, psychologue clinicienne et psychothérapeute conjugale et familiale, Montréal, Québec

– – – – – – – – – –

>> Retour à la page d’accueil de la conférence