SDS v7 de WPATH

janvier 2, 2012

L’association WPATH a récemment présenté la version 7 de leurs nouveaux standards de soins à son symposium à Atlanta; la version précédente datait de 2001. Le nouveau SDS est utilisé internationalement par les professionnels de la santé qui oeuvrent auprès de la population trans. La version 7 des SDS est manifestement un changement positif dans l’accès aux soins des personnes trans.

Le nouveau SDS reconnait qu’il peut y avoir la présence d’une «dysphorie de genre» et qu’elle peut être considérée comme maladie mentale dans le but de faciliter l’accès aux soins de la santé. Par contre, les individus transgenres, transsexuels et dont l’expression de genre est nonconforme ne souffrent pas fondamentalement d’un trouble mental; de plus, la dysphorie de genre n’est pas nécessairement un diagnostic chronique.

Loi C-389

novembre 1, 2011

Les deux principaux objectifs du projet de loi C-389 sont à fournir:

1) explicite fédéral de protection des droits de l’homme sur la base de l’identité et l’expression sexuelles, et

2) la disponibilité de sanction morale et pénale plus grande pour les crimes commis contre une personne en raison de l’identité sexuelle de l’individu ou de l’expression de genre.

Dé-psychopathologisation…

juin 13, 2010

La World Professional Association for Transgender Health (WPATH) a rédigé et publié une déclaration insistant à la dé-psychopathologisation de la variance des genres à la grandeur de la planète (26 mai 2010).

La déclaration :